Le liseur du 6h27 – Jean-Paul Didierlaurent

Vjean-paul_didierlaurent_le_liseur_du_6h27oici un livre que j’ai commencé sans trop savoir à quoi m’attendre et pour changer des polars.

4ème de couverture : Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d’une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine …
Dans des décors familiers transformés par la magie des personnages hauts en couleurs, voici un magnifique conte moderne, drôle, poétique et généreux : un de ces livres qu’on rencontre rarement.

L’expression « conte moderne » décrit assez bien ce roman. On y croise des personnages qui parviennent à être en même temps insipides, attachants et loufoques : Guylain Vignolles (et non pas vilain guignol) notre liseur anti-héros, la Zerstor 500, un personnage à part entière de ce livre, Yvon, le gardien d’usine qui s’exprime en alexandrins, une dame pipi qui n’aime pas les mots fléchés et cherche le prince charmant, et beaucoup d’autres!

Le livre, très bien écrit et vivant, traite de sujets très actuels comme la solitude, le syndrome métro-boulot-dodo, le speed-dating mais c’est aussi une histoire d’amitié.

Un livre rafraîchissant, vite lu et dont je pense me souvenir. Je n’en dis pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir découvrir les alexandrins d’Yvon  et les « tantologismes » de la tante de Julie, fan de chouquettes !

217 pages, Ed. Au Diable Vauvert, 2014

Publicités

4 réflexions sur “Le liseur du 6h27 – Jean-Paul Didierlaurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s