Dans la ville en feu – Michael Connelly

dans_la_ville_en_feu-Micheal_Connelly_smallL’inspecteur du LAPD Harry Bosh fait l’actu en ce moment. Tout d’abord suite à la parution début mai en poche de ce roman et en grand format du dernier opus Mariachi Plaza. Ensuite, la série télé Bosh, adaptée des romans de Michael Connelly et mettant en scène l’inspecteur Harry Bosh est diffusée en France depuis le 22 mai.

Dans la ville en feu, nous retrouvons Bosh au service des affaires non résolues. Sa hiérarchie décide pour les 20 ans des émeutes de Los Angeles de rouvrir des « cold case » sur des meurtres non résolus ayant eu lieu à ce moment là. Harry se choisi une enquête sur une scène de crime sur laquelle il s’est rendu cette nuit là. Submergé par les demandes, il n’avait pu s’y attardé mais déjà à l’époque, le meurtre de la journaliste danoise Anneke Jespersen, l’avait intrigué.

Je suis les enquête de l’inspecteur Harry Bosh depuis longtemps et j’ai plongé avec plaisir dans celle-ci. Toute la partie enquête m’a bien plu tout comme les passages qui nous décrivent les relations de Bosh avec sa fille. La partie sur le terrain et son dénouement m’ont elles un peu moins convaincue. Un petit côté trop facile mais j’ai bien aimé l’idée que m’a soufflée mon amie Marie lorsque nous avons parlé du livre (sa chronique est ici). Harry vieilli et Connelly aura bientôt besoin d’un nouveau héros ou pourquoi pas d’une héroïne !

Je fini en revenant sur la série télévisée. Harry Bosh a pris un petit coup de lifting télévisuel. Ce n’est plus à la guerre du Vietnam qu’il a participé mais à la première guerre d’Afganistan et l’écran lui a ajouté un côté dragueur séducteur qu’on ne lui connaissait pas. Le premier épisode m’a donc pas mal perturbé mais comme ils sont diffusés par 3, j’ai continué et me suis habituée. Cette première saison s’inspire des romans Wonderland avenue, La blonde en béton et Echo park. La 2ème saison de la série s’inspire des romans Le Cadavre dans la Rolls, Ceux qui tombent et Le Dernier Coyote et une 3ème est programmée et se basera sur les égouts de Los Angeles et l’oiseau des ténèbres. Un beau programme qui donnerait même envie de relire ces anciens titres !

480 pages, Ed. Le livre de poche, 2016. Trad. R. Pépin

Publicités

4 réflexions sur “Dans la ville en feu – Michael Connelly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s