Fées, weed et guillotines – Karmin Berrouka

fées_weed_et_guillotines-Karim_Berrouka.jpg

Voici un livre lu il y a déjà bien longtemps par mon amie Marie. Elle l’avait bien apprécié et me l’avait conseillé. Fées, weed et guillotines : tout un programme. Ayant envie d’une lecture originale, je me suis lancée.

Ce roman de fantasy urbaine (des créatures imaginaires dans le monde des Hommes tel que nous le connaissons) qui n’a rien de féérique. En effet, il nous offre une « réinterprétation » du mythe des fées pleine d’originalité ! Pour preuve voici ce qu’annonce la 4ème de couverture : La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques. Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud. La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective. Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une conspiration bien plus grande que la fée et l’enquêteur vont tomber.

L’histoire est loufoque à souhait et offre de très bons passages. Les personnages principaux sont vraiment très réussis et certains de leur dialogues valent le détour. D’un autre côté, j’ai trouvé quelques longueurs dans la deuxième moitié du livre et je suis perplexe quant à la façon dont la fin est amenée. Même si j’ai bien compris la conspiration, j’ai eu envie de dire tout ça pour ça et j’ai eu le sentiment d’être privée d’une partie de l’histoire ! La fin m’a donc désarçonnée, je ne m’attendais pas à ça. Pour autant, la dernière phrase du livre est une belle conclusion et je la trouve assez pertinente ! Même si tout cela n’est pas très clair, vous avez du comprendre que mon avis sur cette lecture est mitigé…

Certains lecteurs ayant trouvé le livre génial, je ne voudrais pas vous dissuadez de le lire, surtout que le roman a été primé (prix Elbakin 2014 du Meilleur Roman de Fantasy Français) et que l’éditeur propose l’ebook à un petit prix ! Si vous cherchez un deuxième avis, celui de Marie est ici.

350 pages, Ed. ActuSF, avril 2014.

Publicités

5 réflexions sur “Fées, weed et guillotines – Karmin Berrouka

  1. J’en ai effectivement un super souvenir, mais il en faut pour tous les goûts… et je l’ai lu en voyage de noces, donc je n’étais pas dans une période objective? :-p

    J'aime

    1. Ah oui en voyage de noce tout devait te paraître rose ! Moi, de mon côté, je l’ai lu en étant bien fatiguée, ce qui a peut-être joué sur mon ressenti de longueurs à certains moments !

      Aimé par 1 personne

  2. C’est un bon bouquin pour se détendre et lire quelque chose d’un peu décalé et déjanté, mais je suis d’accord sur le coup de mou du milieu, je l’ai ressentie aussi. La fin ne m’a pas gênée en revanche.

    J'aime

    1. Bonjour Zina,
      Merci pour ton commentaire. J’avoue j’ai lu le livre il y a un moment et je ne me souviens plus de la fin donc plus non plus de ce qui m’avait gênée.
      Si le livre t’a plus, l’auteur a écrit une autre petite histoire dans le même univers: Pourquoi dans les grands bois, aimé-je à m’égarer. Elle est pour le moment disponible gratuitement en format électronique.
      Zoé

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s