Chroniques des mondes émergés – Livres 2 et 3 – Licia Troisi

mondes_émerges_T2-Licia_TroisiAprès un premier tome très prometteur, je n’ai pas tardé à attaquer la suite et la fin de ces chroniques du monde émergé.

Le Livre II a pour titre « La mission de Sennar ».

Nous y suivons tantôt Nihal, qui poursuit sa formation de chevalier du Dragon auprès de son maître Ido, tantôt Sennar, qui prend de l’envergure dans ce tome. En effet, convaincu que le Monde Émergé ne peut résister seul aux armées du Tyran, il a convaincu le Conseil des Mages de le laisser partir à la recherche du Monde Submergé pour obtenir de l’aide. Nous allons donc suivre sa quête de renfort et vivre une aventure maritime des plus trépidante. Bien sûr Nihal n’est pas en reste et va se mesurer toujours plus aux forces du Tyran. L’auteur nous a également réservé plusieurs révélations dans ce tome, qui sont de belles surprises ! J’avoue, je pensais que nos héros seraient réunis lorsque Nihal se voit franchit un cap mais c’était peut-être trop évident, l’auteur en a décidé autrement. Bref, le livre se lit tout seul, tout y est cohérent, efficace et prenant. La fin du récit nous permet même de comprendre le titre du livre III que je n’ai pas tardé à entamer !

Le livre III s’intitule « le Talisman du pouvoir ».

mondes_émerges_T3-Licia_Troisi Ce dernier tome est assez sombre. Il explore les racines du mal et de la haine. Il propose une base de réflexion intéressante sur « les bons et les méchants » et sur le fait que, en temps de guerre, même si on lutte pour un idéal, à un moment donné, chacun verse dans la cruauté. La question en filigrane est « en se défendant, ne reproduisons nous pas les mêmes exactions que celles que l’on reproche à notre ennemi ? » La nature humaine est également étudiée avec un regard sans fard sur les penchants des hommes pour la haine.
Ce côté sombre a surement joué sur mon ressenti mais j’ai trouvé ce dernier tome un cran en dessous des 2 précédents. Tout d’abord, l’idée du talisman nous fait retomber dans un schéma de fantasy « classique ». Ensuite, la quête entreprise par Nihal comporte plusieurs étapes et a présenté à mes yeux un côté répétitif. D’autre part, bien qu’on découvre de nouveaux éléments dans ce dernier tome, je n’ai rien rencontré qui mérite le titre de révélation ou qui m’ait scotchée. Donc, outre le retour de certains personnages que je n’avais pas vu venir, pas de grande surprises. Finalement, d’autres personnages émergent dans ce tome et, comme il est fait référence à leur passé, je me suis demandée si oui ou non nous les avions déjà croisé dans le récit… Oups !
Au travers de ces trois tomes, nous avons vu murir nos deux héros et nos personnages secondaires ont également bien évolué. Ce soin attaché aux  personnages contribue grandement à la qualité des livres. Seule la crise identitaire de Nihal, qui cherche toujours un but à sa vie, a fini par me lasser. Je n’ai pas adhéré au dénouement de ce point choisi par l’auteur, je l’ai trouvé assez facile.
De même, le combat final contre le Tyran a eu un aspect surprenant. Je me suis même demandée si ce dernier n’attendait pas que le soleil se couche pour lancer un plan machiavélique. Bref, une fin étonnante, très abrupte qui débouche directement sur l’épilogue du roman. Dans ce dernier, l’auteur s’est d’ailleurs ménagée selon moi une porte de sortir pour poursuivre dans cet univers. Pour ma part, je ne pense pas me tourner pour l’instant vers les 2 autres trilogies de cet univers car je suis ressortie du livre en me disant qu’il m’avait manqué le petit supplément d’âme qui serait venu clore en beauté cette histoire.

En conclusion, j’ai plus apprécié les deux premiers tomes de cette trilogie que le dernier. Pour autant, ce fut dans l’ensemble une lecture agréable et dépaysante.

648 pages, Ed. Pocket Jeunesse, août 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s