L’affaire Caravaggio – Daniel Silva

l_affaire_caravaggio-daniel_silvaUn roman mêlant services secrets, monde de l’art et démêlées politiques… Ce mélange des genres pour le moins original m’a paru prometteur !

La quatrième de couverture illustre la richesse des ingrédients de ce roman sans trop en dévoiler : Chargé d’enquêter sur le meurtre d’un ancien diplomate reconverti dans le trafic d’art, Gabriel Allon ― espion et restaurateur de tableaux à ses heures ― découvre que la victime a récemment eu entre les mains un chef-d’œuvre volé une dizaine d’années auparavant, une Nativité peinte par Le Caravage. Il comprend que cette affaire, bien plus complexe qu’il ne le pensait, a de stupéfiantes ramifications financières en lien avec la situation politique explosive du Proche Orient.
De Genève à Tel-Aviv, en passant par Venise et Paris, il va tisser un piège implacable et ingénieux. Avec un double objectif : retrouver le tableau du Caravage et surtout, porter un coup fatal aux intérêts financiers de l’un des hommes les plus cruels et puissants de la planète.
Dans ce roman d’espionnage au rythme et à l’inventivité diaboliques, Daniel Silva fait émerger les enjeux de notre monde actuel. Quant à son personnage Gabriel Allon, il mérite sans conteste de figurer au Panthéon des grands agents secrets de la littérature, au côté de George Smiley, Jack Ryan, Jason Bourne et Simon Templar.

J’ai un faible pour les romans qui mettent en scène l’histoire de l’art et j’ai donc beaucoup apprécié cette partie de l’histoire. Elle m’a rappelé la série des enquêtes dans le monde de l’art de Iain Pears, parue entre 1999 et 2005. Cette saga que j’ai beaucoup appréciée à l’époque regroupe 7 tomes : L’Affaire Raphaël, Le Comité Tiziano, L’Affaire Bernini, Le Jugement dernier, Le Mystère Giotto, L’Énigme San Giovanni et Le Secret de la Vierge à l’Enfant. Elle met en scène le service de la protection du patrimoine artistique italien, chargé de récupérer des tableaux volés. Un autre superbe roman qui fait la part belle à la peinture est la tempête de Juan Manuel de Prada. Pour en revenir à l’affaire Caravaggio, ce roman nous initie aux méthodes de restauration, nous dévoile certains pans de la vie du Caravage et ne se consacre pas qu’à la fameuse nativité.

Du côté espionnage, j’ai eu la surprise de découvrir que cette histoire était le 14ème tome d’une série sur Gabriel Allon, ce que le résumé ne laisse pas deviner. Heureusement, je n’ai pas ressenti de manque d’information vis à vis des tomes précédents car les éléments du passé de Gabriel sont bien présentés. Ce héros pour le moins surprenant manie à la perfection le pinceau puisque c’est un talentueux restaurateur d’art mais c’est également un espion chevronné, futur directeur du Mossad. J’avoue avoir eu du mal à adhérer au personnage et je me dis que peut-être que si je l’avais vu évoluer au fil des tomes il m’aurait semblé plus crédible. De même, ses très nombreux et influents contacts et les moyens illimités dont il dispose m’ont dérangé dans ma lecture. Finalement, je lis pour m’évader de la réalité et je pense n’avoir pas été très réceptive à une trame ayant pour toile de fond un conflit au moyen orient qui défraie l’actualité. Ces quelques bémols ont fait que je n’ai pas été entièrement captivée par ce roman pourtant qualifié fréquemment de « page-turner » sur la toile.

Ce livre a fini dans mes mains car il fait partie des coups de cœurs de Marc Filipson, le patron de l’énooorrme librairie Bruxelloise, Filigranes. Malgré cette lecture en demi teinte, ses recommandations m’ont fait découvrir de superbes livres comme « Je suis Pilgrim »  ou encore « Eternity express ». Parmi ses récentes suggestions, j’ai noté pour mes futures lectures « Intérieur Nuit » de Marisha Pessl et les deux romans de Steve Cavanagh : « La défense » et « Un coupable idéal ».

Rendez-vous donc en 2017 pour d’autres nouvelles lectures passionnantes.

 512 pages, Ed. HarperCollins, Trad. P. Mortimer, Juin 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s