Tout est sous contrôle – Sophie Henrionnet

Tout_est_sous_contrôle-Sophie_HenrionnetLe premier tome des aventures d’une photographe culinaire reconvertie en détective privée m’intriguait. Prêt à découvrir « Le tumultueux quotidien d’Olympe McQueen » ?

Voici la 4ème de couverture : Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de 12 ans bien plus mature qu’elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l’appelle chaton. Lorsqu’elle perd son job, elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques aux assurances de l’embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l’équipe de détectives à une condition : elle ne devra s’occuper que des affaires les plus simples. Bien entendu, Olympe n’est pas assez raisonnable pour respecter les consignes et l’appel des commissions versées à chaque résolution d’affaires est trop fort pour qu’elle garde ses fesses confortablement posées sur le siège de sa voiture… Mais que va-t-il se passer quand les cadavres commencent à s’accumuler et que l’on cherche à l’éliminer à son tour ?

J’ai retrouvé de nombreux ingrédients de la saga Stéphanie Plum : une grand-mère déjantée qui vit chez son fils, la mère de l’héroïne maniaque du contrôle, qui évacue ses tensions en cuisine, Stella, une assistante à la forte personnalité et un triangle amoureux qui se traîne (et un prétendant qui disparait en cours d’histoire sans qu’on comprenne). Cependant, tout cela sonnait un peu trop familier et malgré une brochette de personnages originaux, et quelques situations qui font sourire, l’ensemble ne m’a pas convaincue surtout parce que l’intrigue n’est pas parvenue à me tenir en haleine. Les cas qu’Olympe a à traiter ne sont ni très élaborés ni trépidants et finalement c’est plus le « mystère » autour d’Hugo qui a retenu mon attention mais je ne pense pas que c’était l’intention première de l’auteur. De plus, je n’ai vraiment pas adhéré à la relation mère-fille du roman. Olympe est totalement à côté de la plaque, incapable de se lever, oublie d’aller récupérer sa fille, etc. Sa fille est à l’inverse bien plus mâture et responsable qu’elle. Elle gère les courses, cuisine et va seule chez le médecin à 12 ans ! Dans ces conditions, pas sûre qu’Olympe aurait conservée la garde de sa fille. Dans le même registre, le côté tout le monde aime Kitty, la nouvelle femme de l’ex-mari d’Olympe est un peu relou et finalement, j’ai trouvé que les copines déjantés ne servaient pas à grand chose.

Rien_ne_va_plus-Sophie_HenrionnetBref, la conversion d’une photographe en espionne me tentait bien mais la mayonnaise n’a pas pris. Le côté déjanté d’OLympe n’est pas parvenu à sauver l’ensemble. Je deviens peut-être trop exigeante pour ce style de lecture puisque les derniers Stéphanie Plum ne m’ont pas non plus tous donnés entièrement satisfaction et que le livre a de bonnes critiques sur la toile. Si vous voulez vous faire votre propre avis, je vous conseille le préquel gratuit : rien ne va plus. Ce très court texte (ne vous attendez pas à une intrigue), nous présente les événements ayant menés au divorce d’Olympe. Il permet de découvrir le style du livre. La seule exigence d’Olympe dans le divorce sera de conserver son nom d’épouse ! Elle avait enfin réussi à se débarrasser de son nom de jeune fille : Posteur, Olympe Posteur… Olympe McQueen ça claque bien plus.

Pour ma part dans le registre girly, je vous invite à découvrir les 3 aventures écrites par Andréa Japp : « Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant », « Les cadavres n’ont pas froid aux yeux » et « Un cadavre peut en cacher un autre ». Elles mettent en scène une bande de copines qui ont l’art de se mettre dans de beaux draps mais qui se serrent les coudes pour en sortir ! Des intrigues prenantes, des personnages très attachant à tel point qu’on prendrait bien part à leurs soirées filles.

384 pages, Ed. Charleston, mars 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s