Le diable de la Tamise – Annelie Wendeberg

Le_diable_de_la_Tamise-Annelise_WendebergJe reste dans les polars de ma sélection estivale avec une enquête d’Anna Kronberg et Sherlock Holmes… Forcément Sherlock Holmes ça m’a intriguée et la 4ème de couverture promettait une revisite originale. Verdict : coup de cœur pour les aventures d’Anna et Sherlock !

Dans la préface, l’auteur indique que son héroïne est basée sur plusieurs journaux intime d’une femme hors du commun, découverts dans une maison datant de 1529. J’ai beaucoup apprécié cette idée qui m’a rappelée la saga Amélia Peabody.

Ensuite, dès les premières ligne, cette femme que l’auteur a baptisée Anna (pour préserver son anonymat, les noms ont été changés), indique que le portrait de Sherlock Holmes passé à la postérité doit être revu à la lumière des fait nouveaux qu’elle va exposer. Mais surtout, Anna se révèle être une héroïne de grande envergure puisqu’elle a vécu une double vie en se faisant passer pour un homme afin de pouvoir et pratiquer la médecine. Sous son identité masculine, elle est devenue un microbiologiste de renom, le Dr Anton Kronberg.

Bref, dès les premières pages, j’étais accrochée et c’est sur ces captivantes bases que l’intrigue démarre à Londres en 1889. Le Dr Kronberg est appelé par Scotland Yard pour examiner un décès avec suspicion de Choléra. Penché sur le cadavre, il va faire la connaissance de Sherlock Holmes. Alors que le Dr Kronberg dupe depuis des années tout le monde, Sherlock Holmes va rapidement la percer à jour. Son secret pourrait valoir à Anna la prison mais Sherlock et elle vont associer leurs esprits pour tenter d’élucider cette affaire qui les emmènera dans de sombres arcanes.

J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette histoire. Elle combine une très belle revisite des enquêtes de Sir Conan Doyle où le personnage de Sherlock Holmes ne joue qu’un rôle secondaire, un thème de la microbiologie m’a bien plus et une héroïne qui vaut assurément le détour. On découvre son passé, sa double vie et ses implications (elle use de sacrés stratagèmes), son esprit d’analyse et d’observation et ses talents indéniables pour duper son monde. Au delà c’est également une femme brillante progressiste et vibrante. Étant scientifique, j’ai apprécié les travaux du Dr Anton sur les germes du choléra et sur le bacille du tétanos. On découvre les questionnements, l’équipement et les découvertes de l’époque. Le livre fait en effet référence au Dr Koch, qui a identifié le bacille de la tuberculose (bacille de Koch) et a identifié l’origine et le mode de transmission du choléra.

La_dernière_expérience-Annelie_WendebergEn conclusion, une enquête instructive et captivante portée par un Holmes fidèle au personnage (le portrait d’une femme sur sa cheminée, le Dr Watson, …) et par une héroïne splendide. Je ne pouvais que le mettre en coup de cœur.

La parution de ce livre en format poche a coïncidé avec la parution en grand format du deuxième tome des enquêtes d’Anna Kronberg et Sherlock Holmes : la dernière expérience. Je le lirai assurément et la 4ème de couverture qui a l’air d’en dire beaucoup trop fait référence au personnage de Moriarty…

240 pages, Ed. 10.18, Trad. M. Blanc-Jouveaux, mai 2017.

Publicités

5 réflexions sur “Le diable de la Tamise – Annelie Wendeberg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s