La théorie des Géants – T1 – Le cercle des six – Benjamin Faucon

La_Théorie_des_géants-T1-Benjamin_Faucon.jpgL’archéologie ça m’a toujours un peu fait rêver, alors un roman qui nous emmène sur des chantiers de fouille pour élucider un mystère autour de surprenants ossements, il ne m’en fallait pas plus pour démarrer une nouvelle lecture.

Voici la 4ème de couverture : Le docteur Ewen Luneau n’a pas un seul instant imaginé que le fantôme de son directeur de recherche viendrait de nouveau le hanter. Adepte des théories les plus farfelues du monde de l’archéologie, ce vieux fou a sacrifié sa carrière pour plonger corps et âme dans l’étude des mystères entourant les plus grands sites patrimoniaux. Ewen a suivi son sillage, sacrifiant ainsi son avenir. Mais grâce à ses activités de pilleur de tombes, il n’a jamais été dans le besoin. Rien ne le prédisposait à obtenir une seconde chance. Pourtant, un soir de beuverie, il met la main sur un message laissé par le professeur Dufort quelques minutes seulement avant sa mort. Des sites archéologiques de Trujillo, au Pérou, à la structure sous marine de Yonaguni, au Japon, en passant par les sites historiques de l’Irak et de la Chine, Ewen enquête dans le but de découvrir pourquoi de mystérieux ossements intéressent tant un milliardaire américain.

J’ai trouvé l’approche décalée du monde de l’archéologie, basée sur un savant enquêtant sur des théories jugées farfelues, très sympa et originale. En ce qui concerne notre héros, c’est un homme qui se cherche. Il s’est retrouvé avec un maître de stage extravagant et la réputation de ce dernier a rejailli sur ses recherches qui ont souffert d’un manque de crédibilité. Frustré, il s’est laissé tenté par l’argent facile issu de la contrebande de trésors archéologique. Il a payé un prix fort pour ses erreurs de jugement et s’est enrôlé quelques années dans la légion étrangère avant de revenir végéter à l’université. Cette expérience dans la légion aura eu le mérite de le préparer aux péripéties auxquelles il sera confrontées suite à la découverte du message de son ancien mentor.

Le roman se lit très facilement, il y a du rythme, des rebondissements et j’ai découvert des sites dont je n’avais jamais entendu parler. J’ai donc été très intriguée par cette histoire et j’ai lu le livre en allant voir sur mon smartphone les photos des sites mentionnés. Je ne peux d’ailleurs que vous conseillez d’aller voir des photos de la tortue de Yonagui ! C’est époustouflant et des plus intriguant… L’histoire nous emmène également au Pérou. Je rêve d’y aller un jour pour voir le Machu Pichu et cette lecture m’a également ouvert d’autres perspectives sur des sites éclipsés par l’aura de ce dernier. Bref, ce fut une lecture très plaisante et enrichissante.

Le roman est écrit par un français qui s’est installé au Canada et j’ai relevé quelques bizarreries québecoises dans le texte mais rien d’insurmontable : le condominium (je connaissais le terme abrégé condo) pour un appartement et le VUS au lieu du SUV :).

En conclusion, ce livre fut une lecture très agréable et je vais ajouter les deux tomes suivants dans ma PAL ! En effet, nous avons résolu l’énigme du message mais pas toute l’affaire et les dernières lignes du livre ouvrent un nouveau champ de possibilité ! En me renseignant sur l’auteur, j’ai vu qu’il avait démarré une deuxième série, d’art et de sang qui doit être très bien documentée puisqu’il qui a fait des études d’histoire de l’art. Elle pourrait bien me tenter tout comme ses autres romans plus orientés Fantasy… Une belle découverte donc que ce Benjamin Faucon.

224 pages, Ed. AdA, juillet 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s