Lockwood & Co T1 – L’Escalier hurleur – Jonathan Stroud

lockwood_and_co-t1-jonathan_stroudJonathan Stroud est l’auteur de la géniale trilogie Bartiméus. Si vous ne connaissez pas et que l’univers de la magie vous plait, foncez. Plus récemment, il a démarré une nouvelle saga jeunesse intitulée Lockwood & Co.

Cette saga est éditée chez Albin Michel Jeunesse dans la collection Wiz et en est à son 3ème tome. Le 1er tome est également disponible en format poche depuis une petite année.

Dans cette série Lockwood & Co, pas de magie mais bien un Londres infesté de fantômes en tout genres. C’est d’ailleurs un grand mystère que de savoir pourquoi les fantômes, connus depuis la nuit des temps mais rares, se sont soudain mis à pulluler et à devenir un vrai fléau. Ils peuvent provoquer de dramatiques accidents ou pousser les gens à la folie. En leur présence, les adultes ne ressentent que malaise et froid alors que certains enfants ont des perceptions assez fines pour les voir ou les entendre. Seuls ces derniers sont donc en mesure de les combattre et de libérer les demeures qu’ils hantent. Anthony Lockwood a fondé avec son ami Georges sa propre agence de chasseurs de spectres et autres créatures. Lucy est leur nouvelle recrue et la série propose de suivre les périlleuses enquêtes du trio. La concurrence est rude entre agences et la réussite devra être au rendez-vous.

La structure du début du récit m’a surprise et j’ai donc mis du temps à entrer dans cette histoire. La narratrice de l’histoire est Lucy et dès les premières pages on plonge à ses côtés dans une maison hantée. Ensuite, l’histoire est coupée par un flashback pour en découvrir plus sur elle et les évènements qui l’ont fait atterrir à Lockwwod et Co. Puis, on reprend le fil de l’histoire et l’intrigue se met finalement en place. Il m’a donc fallu du temps pour comprendre vers où allait cette histoire. Malheureusement j’ai ensuite très vite deviné la chute de l’intrigue…

Je reconnais que la trame de ce récit jeunesse est cohérente et bien trouvée pour créer un livre dont les enfants sont les héros. L’auteur a développé tout un vocabulaire autour de son univers qui présente les Poltergeist, esprit frappeur, spectres, brumes etc et nous avons même un lexique à la fin pour assimiler tout cela. Cependant, le concept de maison hantée ne m’a pas branché outre mesure, ni l’idée d’une population vivant dans la crainte. Et comme l’intrigue ne m’a pas réservée de surprises, cette lecture n’est pas une réussite.

Je ne pense donc pas continuer cette saga et j’ai regretté de ne pas avoir retrouvé le côté savoureux du facétieux Bartiméus de la saga précédente. Du coup j’envisage de lire le « 4ème opus » de la trilogie Bartiméus que j’ai jusque ici laissé de côté. En effet, après L’Amulette de Samarcande, L’Œil du Golem et La Porte de Ptolémée où nous côtoyions Bartiméus et Nathaniel au 19ème siècle l’auteur a écrit L’anneau de Salomon. Ce titre propose de découvrir un pan du passé de Bartiméus, à l’époque du roi Salomon. A suivre…

456 pages, Ed. Le Livre de Poche, Trad. J. Esch, Fév. 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s