Le mois le plus cruel – Louise Penny

Le_mois_le_plus_cruel-Louise_Penny.jpgLouise Penny est née à Toronto et vit depuis de nombreuses années au Québec. Elle a choisi cette province francophone comme cadre pour ses romans qu’elle écrit en anglais, sa langue maternelle. C’est parti pour une petite balade dans les Cantons de l’Est avec « le mois le plus cruel », le 3ème tome des aventures d’Armand Gamache, inspecteur-chef de la Sûreté du Québec.

Voici ma version du résumé, celle de l’éditeur en dévoilant beaucoup trop. Pâques approche et le village de Three Pines prépare sa grande chasse aux œufs annuelle. Pourtant, alors que cette fête symbolise le retour à la vie et l’éveil de la nature suite au dégel, elle a apporté la mort au village. Une victime morte de peur lors d’une séance de spiritisme qui a mal tourné, il n’en fallait pas moins pour appeler l’inspecteur Armand Gamache à la rescousse. Ce dernier devra mener cette délicate enquête tout en la jouant fine face aux manœuvres de ses ennemis qui sortent enfin du bois.

Ce troisième tome a été tout à fait savoureux, à la fois parce que je l’ai commencé en étant au Québec, parce que la plume de Louise Penny est toujours très agréable et parce que nous suivons l’enquête mais qu’en plus elle lève le voile sur un mystère qui plane depuis le premier tome et qui s’était épaissi dans le 2ème. L’enquête en elle même est comme toujours semée de fausse piste. Même si j’en suis au 3ème tome de cette saga je peine toujours à deviner qui est le coupable ! Ils sont retors à Three Pines et Gamache et son équipe ne vont pas chômer pour faire la lumière sur cette affaire.

Après Nature morte à l’automne, Sous la glace en Hiver et Le mois le plus cruel au Printemps, gageons que l’été ne sera pas non plus paisible pour notre inspecteur… Je suis curieuse de lire ce 4ème tome, défense de tuer et d’en découvrir le cadre puisque le résumé ne semble pas situer à Three Pines mais nous annonce un huis-clos dans un hôtel.

Bref, une saga policière sans violence, qui dégage un charme suranné et que je conseille !

513 pages,Ed.Actes Sud, Trad.  M. Saint-Germain et L. Chabalier, Avril 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s