La Mafia du Chocolat – Tomes 1, 2 et 3 – Gabrielle Zevin

Je suis une gourmande alors une histoire de chocolat et de mafia … j’ai dit oui. Surtout que le concept est intéressant : nous sommes en 2083 et les ressources de la planète s’amenuisent. A New York,  l’eau est tellement rationnée que les parcs ne sont plus entretenus. Les fruits sont une légende urbaine, le papier, une denrée précieuse. Le chocolat et le café sont eux devenus des produits prohibés. La société a évolué vers un monde de restriction, de corruption où couvre-feux et violence sont monnaie courante.

La mafia du chocolat – Tome 1

L’héroïne de cette trilogie est Anya Balanchine, fille du notoire parrain de la mafia du chocolat de New York. Mais Anya est orpheline. Après avoir perdu sa mère, elle a vu son père se faire assassiner il y a 4 ans. Depuis, elle porte sa famille à bout de bras. En effet, même si leur grand-mère Nana, est leur tutrice, celle-ci est gravement malade et alitée. Anya s’occupe donc de Nana, de Natty sa petite soeur et de Léo, son grand frère un peu simplet. La vie lui a forgé le caractère et à 16 ans elle ne se laisse pas faire. A l’école, son caractère affirmé et ses antécédents familiaux sont assez mal vus. Lorsque les histoires de cœurs s’en mêlent la situation d’Anya devient critique : la police pense qu’elle a empoisonné son ex petit ami avec une tablette de chocolat. La voilà obligée de frayer avec sa famille mafieuse qu’elle évitait à tout pris pour comprendre ce qui s’est passé.
Voilà les ingrédients de ce 1er tome que j’ai beaucoup apprécié. Je n’ai pas trouvé le côté « roman ado » pesant parce que la vie a fait mûrir Anya rapidement. L’histoire est bien dosée entre la mafia, la politique, les péripéties d’Anya et ses histoires de cœur. L’avantage de ce premier tome : il peut être lu à lui tout seul, il a une vraie fin.

La fille du parrain – Tome 2

Le deuxième tome nous permet de retrouver Anya, sa famille et ses amis. Sans trop en révéler, ce deuxième tome nous emmène au Mexique. Anya s’est à nouveau retrouvée dans de sales draps et a été contrainte de fuir New York. Elle s’est réfugiée incognito dans une plantation de cacao. Mais, même au Mexique, les ennuis de la famille Balanchine la rattrapent. Ce deuxième tome mêle complots politiques,  luttes entre les clans mafieux et secrets de famille. A nouveau, j’ai été prise par l’histoire et j’ai beaucoup aimé la délocalisation mexicaine car elle nous permet de découvrir la culture du cacao.

In the Age of Love and Chocolate – Tome 3

In_the_age_of_Love_and_Chocolat-Gabrielle-ZevinOui le piège est là ! Pour le moment le 3ème tome n’est pas sorti en français. Les 3 tomes sont sortis respectivement en 2011, 2012 et 2013 aux États-Unis. En France, le tome 1 est paru en 2012 et le 2ème était sorti quelques mois plus tard en 2013. J’avais donc bon espoir pour le troisième. Mais, plus d’un an plus tard, je ne voyais toujours rien venir. J’ai donc contacté la maison d’édition Wiz pour savoir s’il y avait une date de sorti prévue. La réponse est que, pour le moment, ils n’ont pas prévu de publier le troisième tome ! Du coup, j’ai décidé de le lire en anglais et agréable surprise, la lecture fut assez facile. Le côté roman pour Ado et le fait que je connaisse le contexte grâce aux 2 premiers tomes y ont sûrement contribué. Pour ceux que cela rebute, comme ils viennent de ressortir le tome 1 en poche, je ne désespère pas qu’ils sortent un jour le 3ème (si les 2 autres se vendent bien).

Le chocolat est décidément un univers où le calme ne règne pas. Ce troisième tome, riche en événements, reprend sur les éléments laissés en suspens à la fin du deuxième (oui je ne peux pas dire grand chose sans dévoiler les tomes 1 et 2). Il ne se cantonne pas à New York et aborde une vision plus globale du marché du chocolat. J’ai eu un grand plaisir à retrouver Anya, Natty, Scarlet et tous les autres surtout que ce tome-ci couvre une période de plusieurs années. Comme je me suis attachée à ces personnages, j’ai apprécié suivre leur évolution depuis le 1er tome. L’étalement de l’histoire sur plusieurs années permet aussi à l’auteur de créer une fin bien travaillée pour sa série.

En conclusion une série qui m’aura beaucoup plu et que je recommande !

Tome 1: 390 pages, Ed. Albin Michel, 2012. Trad. C. Chartres

Tome 2: 350 pages, Ed. Albin Michel, 2013. Trad. C. Chartres

Tome 3: 286 pages, Ed. Farrar Straus Giroux, 2013. Lu en VO

Publicités

8 réflexions sur “La Mafia du Chocolat – Tomes 1, 2 et 3 – Gabrielle Zevin

    1. Je te souhaite une bonne lecture prochaine :) et n’hésite pas à venir me dire si il aura été à la hauteur de tes attentes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s