La machine de Léandre – Alex Evans

La_machine_de_Leandre-Alex_Evans-2.jpgJe n’ai pas tardé longtemps à replonger dans l’univers  d’Alex Evans que j’ai découvert dans Sorcières Associées. Le tout petit prix du format électronique de ce livre-ci, qui se passe dans le même monde, m’a fait craqué. Merci aux éditeurs pour le choix intelligent de leur politique tarifaire.

j’ai replongé avec délice dans cet univers magique même si la machine de Léandre met en scène de tout autres personnage que Sorcières et Associées et que l’histoire ne se situe pas dans la cité de Jarta mais sur le continent Nord, à Grande Courbe. J’y ai rencontré Constance Agdal, une jeune femme solitaire, profonde et attachante. Elle est professeure de sciences magiques et ne vit que pour ses recherches. Elle néglige les autres aspects de sa vie pour se livrer à une analyse cartésienne de la magie en passant sous silence ses propres pouvoirs. Plusieurs évènements, dont la disparition d’un de ses collègues et l’apparition d’un démon dans un grand magasin, vont l’entrainer loin de son laboratoire et de sa vie bien rangée.

Dans cette lecture, j’en ai appris plus sur ce monde, sur son passé, sur certaines créatures magiques et sur le pouvoir, ce flux d’énergie magique régit par des lois tant physiques que morales. Je trouve l’idée d’un monde où la magie était présente dans la passé avant de disparaître pendant plusieurs siècles puis de réapparaître progressivement très bien trouvée. Certaines civilisations ont perdu en influence lorsque la magie a disparu alors que d’autres, qui l’on rangée au rang de croyance légendaire, ont prospéré en misant sur les progrès technologiques et l’industrialisation. Son retour pourrait jouer en faveur de ceux qui ont conservé des traces de ces anciens savoirs et les anciens talismans et autres objets magiques attirent les convoitises comme nous l’avons vu dans « Sorcières associées ». Bref, j’adhère totalement à la créativité d’Alex Evans.

Au niveau de l’histoire en elle-même, elle est plutôt courte mais agréable à lire, riche, entrainante et pleine de rebondissements.  Alex Evans a une vision innovante de la magie en phase avec notre monde moderne. Je suis conquise et je vous recommande ces lectures si la Fantasy vous plait ou si vous souhaitez découvrir cet univers.

 Format électronique, 869 KB, Ed. Walrus, sept. 2014

Publicités

Une réflexion sur “La machine de Léandre – Alex Evans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s