Les Royaumes de Feu T 5 – La Nuit-la-plus-Claire – Tui T. Sutherland

la_nuit_la_plus_claire-les_royaumes_de_feu-Tui-T-Sutherland.jpg Voici le cinquième et dernier tome de ce premier cycle des royaumes de feu. Il apporte une vraie conclusion à cette trépidante histoire de dragons et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette saga. Mes chroniques des tomes précédents sont ici : T1, T2, T3 et T4.

Au fil des précédents tomes, nous avons tour à tour fait plus ample connaissance avec Argil, Tsunami, Gloria et Comète. Nous avons également eu l’occasion de découvrir leurs royaumes d’origine, ceux des ailes de boue, de mer, de pluie et de nuit et de faire un passage aux royaumes des ailes de ciel et de glace. Ce cinquième tome va donc fort logiquement mettre Sunny et les ailes de sables en avant. C’est d’ailleurs de ce royaume qu’est partie la guerre qui fait rage à Pyrrhia. En effet, suite au décès de la reine Oasis, ses trois filles Fournaise, Fièvre et Flamme revendiquèrent le trône et chacune scella des alliances avec les reines des autres royaumes.

Ce dernier tome nous permet de découvrir que la faible petite Sunny qui voit la vie en rose et que tout le monde protège avait jusqu’ici été sous-estimée. Elle va en effet se révéler sous un nouveau jour et celle que personne n’écoute va faire preuve d’abnégation, de persévérance et montrera une volonté de fer. Elle sera aussi maligne et courageuse pour se sortir de mauvais pas. Surtout, elle incarne la voix de la diplomate et essaie réellement de comprendre les autres dragons. Elle croit farouchement qu’il y a du bon en chaque dragon et essaye de comprendre les motivations qui guident leurs actes. Ce fut donc une agréable surprise de voir l’évolution de cette dragonne, même si mon hypothèse quant à sa nature s’est avérée fondée. Bien sûr, le livre réserve plein d’autres surprises, nous y rencontrons de nouveaux dragons et ce dernier tome nous permet aussi de recroiser d’anciennes connaissances.

Finalement, j’ai beaucoup aimé le dénouement de ce premier cycle. Je suis donc ravie par la fin apportée par l’auteur. Bien sûr, elle s’ouvre une porte pour la suite mais le sujet de ce premier cycle est réellement bouclé, à ma plus grande satisfaction. Comme l’histoire aurait pu en rester là et j’espère que la qualité sera toujours au rendez-vous dans la suite.

Bref, n’hésitez plus à aller découvrir cette saga jeunesse des plus plaisante qui ravira petits et grands !

432 pages – Ed. Gallimard Jeunesse – Trad. V. Rubio-Barreau – Sept. 2016.

Publicités

Une réflexion sur “Les Royaumes de Feu T 5 – La Nuit-la-plus-Claire – Tui T. Sutherland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s