Code 93 – Olivier Norek

code_93-olivier_norekA force d’entendre parler de cet auteur de polar français, membre de la police judiciaire, je me suis lancée. C’est parti pour Code 93, son premier livre. 

Voici la 4eme de couverture de l’édition brochée de Code 93 car celle du format poche en dit plus et donc trop :
Victor Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.
Une série de découvertes étranges – un cadavre qui refuse de mourir, un toxico victime d’autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.
Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

Olivier Norek a travaillé à  la section enquêtes et recherches de la police de 93. Il sait donc très bien de quoi il parle dans son polar qu’il a choisi de situer dans la même zone et qui met en scène le capitaine de police du groupe crime du 93, Victor Coste. Cette connaissance intime de son sujet se ressent fortement dans son écriture, pleine d’authenticité et de véracité. A travers cette enquête, il nous plonge dans le mode de vie à part de ce quartier. Ce dernier fournit un cadre très propice pour des polars qui a été jusqu’ici assez peu exploité à ma connaissance. Nous découvrons également le quotidien professionnel du capitaine Coste et de son équipe et la plume de l’auteur nous fait ressentir l’implication personnelle que nécessite un tel boulot.

Au niveau de l’enquête en elle même, l’intrigue est bien pensée et bien menée. J’ai apprécié le caractère un peu original des mises en scène des meurtres. La construction du récit a le mérite de sortir des schémas « classiques ». Nous commençons l’enquête aux cotés de Coste puis à l’approche de la fin, lorsque l’on a compris où elle va nous mener, nous vivons les évènements au côté du meurtrier. Une partie du suspense retombe donc un peu à ce stade mais les quelques rebondissements que nous réservent ces derniers chapitres nous tient alerte jusqu’aux dernières page.

Olivier Norek a crée en la personne de Victor Coste un héros consistant, épaulé par une équipe soudée et composée de fortes personnalités. Ce polar m’a bien plu et je suis partante pour continuer à lire les enquêtes de Coste et son équipe. En effet, après Code 93, paru en avril 2013 puis en poche en octobre 2014 nous pouvons les retrouver dans son deuxième livre, Territoires, sorti en septembre 2014 puis en poche en octobre 2015 et dans son troisième, Surtension, paru en mars de cette année.

Je conseille donc ce livre aux amateurs de polars qui veulent changer des polars US ou de la mode scandinave. Cet auteur français vaut le coup et pour les âmes sensibles, les meurtres ne sont pas trop « gore » par contre les sévices subis par une des victime sont un peu plus lourds.

360 pages, Ed. Pocket, Oct 2014.

Publicités

5 réflexions sur “Code 93 – Olivier Norek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s